Une bonne préparation physique au football

préparation physique footballDans tous les sports, une préparation physique est fortement conseillée afin que le sportif puisse exploiter ses compétences. Au football et notamment au football amateur, la préparation physique est primordiale car elle permet de mieux tenir un match et ainsi gagner quelques précieux points en fin de saison.

Le site www.prepa-physique.net est pour cela vraiment intéressant car il propose différents articles concrets et pour celles et ceux qui le souhaitent, vous pouvez même avoir une préparation physique clé en main.

Seulement, sur internet et comme pour beaucoup de sujets, on trouve de tout et n’importe quoi ! C’est pour cela qu’en nous appuyant sur prepa-physique.net, nous allons vous extraire les données intéressantes.

Qu’est ce qu’une bonne préparation physique football ?

La préparation physique au football est un temps consacré en amont du 1er match officiel de la saison où tous les joueurs vont travailler de manière spécifique les différents aspects physiques : endurance, vitesse, musculation… Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi avec les joueurs, le travail physique se fait avec une certaine cohérence. Il est dangereux de débuter le premier entrainement par un exercice de vitesse courte de type 15 secondes à fond, 15 secondes de récupération !

Quelle trame pour une préparation physique au football ?

programme préparation physique footballPrepa-physique.net conseille de découper les 5 semaines d’entrainement avant la reprise (préparation physique estivale) avec dans un premier temps, un travail d’aérobie puis dans un second temps, un travail de vitesse.

L’aérobie est une filière énergétique que l’on utilise quand on travaille l’endurance. Il faut donc débuter par un travail d’endurance consistant à courir à une allure donnée pendant 40, 45 minutes.

Le travail de vitesse qui utilise les filières énergétiques anaérobie lactique ou anaérobie alactique viendra dans un second temps. On peut résumer cela à un travail de VMA (Vitesse Maximale Aérobie) qui consiste en une succession d’accélération et de temps de repos. Attention, cela ne se fait pas au hasard, loin de la !

Quelles erreurs éviter ?

Il est important que les joueurs se mettent par groupe de niveau, boivent bien durant l’entrainement (au moins 1 litre), utilise des chaussures adaptées (chaussures de course à pied)… et surtout, il faut que les séances physiques soient cohérentes entre elles ! Un travail physique fait au hasard provoque des blessures chez les joueurs qui peuvent être une simple contracture (mais si un joueur loupe une à deux semaines de préparation physique, c’est comme s’il repartait de zéro) à des claquages ou déchirures et là, c’est une autre histoire.

Gestion des absents lors d’une préparation physique

C’est un cas très fréquent, il est même très rare qu’aucun des joueurs de l’effectif ne parte en vacances pendant une semaine minimum. Pour rappel, on parle ici du football amateur 😉 Il est important que le joueur qui est absent fasse au minimum une sortie de course à pied en vacances de 45 minutes. Cela peut se faire le matin avant de déjeuner, le soir après le repas (au moins 1h30 après) pour ne pas déranger la famille. Ensuite, l’idéal étant de faire deux sorties de course à pied en incluant dans une des deux un travail de vitesse sur le principe de Fartlek. Le Fartlek est le principe de courir à son allure et sur un temps donné (2 minutes par exemple), le coureur augmente légèrement son allure (exemple s’il court à 12km/h, il monte à 12.5 voire 13km/h) puis, une fois le temps écoulé, il revient à son allure normale.

Voila quelques conseils généraux sur la préparation physique du footballeur. Bon courage, bon prépa !

 

Crédit photo : pixabay